L'été sera chaud !!!!

Au vu du des divers évènements émaillant leur activité les professionnels du transport sanitaire, devant l’absence de réaction de leur organisation syndicale nationale ont décidé de passer à l’offensive.

Une nouvelle entreprise?

Une nouvelle entreprise à l'instar de la Protection Civile, qui a récemment tenté de déménager le centre hospitalier de Toulon, vient d'apparaître dans le PAV Toulonnais: La FFSS83.
Bien entendu cette association ne dispose d'aucune autorisation et est en parfaite infraction avec la règlementation.

L'AU83 conseille aux ambulanciers privés, face au laxisme des tutelles, de créer des associations telles que la Protection Civile et la FFSS83; ils pourront alors à ce titre mettre en service autant de véhicules qu'ils voudront.

Achtung .....

Nous venons d’apprendre que les limiers de la DCCRF à la demande de l’ARS PACA, sévissent dans l’Hérault et les Bouches du Rhône. Il ne devrait pas tarder à apparaître dans notre département.
D’après nos informations ils ont péchés des gros poissons « Non affichage des tarifs dans les ambulances ». Quand on sait que 99.9 % des clients transportés par les ambulanciers ne règlent pas leur transport, bénéficiant du tiers payant !
Code de la route, code du commerce, code de la santé, codes des impôts, code la sécurité sociale, etc etc.
Je cherche le couloir de la mort réservé aux ambulanciers.

L'AU83 recrute !!!

Thumbnail imageLe Dr Bidjaou,médecin sans diplôme formé dans on ne sait quelle faculté de médecine bananière,ne peut exercer que dans notre département. En effet seul celui-ci offre des opportunités aux règlements exotiques.

L'AU 83 s'est dépêché de le recruter avant qu'il n'atterrisse dans d'autres services plus officiels où les dégâts pourraient être considérables. A la suite de cette embauche l'AU83 devrait devenir association d'utilité publique.

 

Voir la vidéo du Dr Bidjaou

Le site victime d'un hacker

hacker

 Le site de l’AU 83 a été victime d’un hacker. Tout est mis en œuvre pour retrouver très rapidement la totalité du contenu du site.

Le staff de l’AU 83

Et non vous ne rêvez pas !!!

MESSAGE DU CALVADOS, le 22 mars 2012.

Le 19 mars dernier l’ARS du Calvados avait convié les transporteurs sanitaires privés du département, pour mettre au point l’évacuation du centre hospitalier de Falaise après la découverte d’une bombe datant de la seconde guerre mondiale. Cette situation entraînant le déménagement de tous les patients de l’hôpital.

Département bananier !!!!

Alors que l’ARS PACA organise réunion sur réunion pour mettre en place une grille de sanctions destinée aux transporteurs sanitaires qui ne respecteraient pas la règlementation, nous apprenons que le gentil chut !! On ne le dit pas fort Docteur JJR, médecin chef du SAMU 83 organise le déménagement des patients hospitalisés de l’hôpital font pré vers le nouvel hôpital de Ste musse avec des moyens de transports sanitaires clandestins. Il a été fait appel par la direction du CHITS à des véhicules appartenant à des associations de protection civile de divers départements.

cocu

L’ADSU 83 met à la disposition gratuitement depuis bientôt deux ans un permanencier ambulancier, au centre 15 varois, 12 h par jour et 6 jours par semaine. Par ailleurs comme rien n’est trop beau pour ces gentils et riches médecins du centre 15 varois, à leur demande ces ambulanciers, équipent leurs véhicules des tout derniers équipements high Tech, géolocalisation, DSA transmissible etc etc. Le bénéfice escompté aux dires du chef de service du SAMU 83 étant de récupérer les missions de transport sanitaire qui reviennent, de droit aux transporteurs sanitaires privés.
A la lecture de l’interview de la présidente de la cour régionale des comptes PACA du rapport la cour de la cour des comptes et de l’article de Var matin du 6 janvier 2012 il y a un cocu dans l’affaire.

Et un et deux ......

Vous pointez la concurrence entre les « blancs » et les « rouges »...

Plus on fait intervenir les pompiers dans le secours d'urgence aux personnes, moins les ambulanciers privés travaillent. C'est une facilité, une habitude du système de régulation médicale. Ce système fonctionne bien, mais il est coûteux. Dans le Var, le centre 15 recourt directement aux services du SDIS, sans faire préalablement appel aux ambulanciers privés. La collectivité paie deux fois, car les ambulanciers ont des indemnités d'astreinte. Ce n'est pas l'esprit du législateur. Les pompiers, le Samu et les ambulanciers doivent être coordonnés.
Lire la suite

Voir l'article Var matin du 6 janvier 2012
Lire le rapport de la cour régionale des comptes PACA

Communiqué de SAMU de France

Logo SAMU de France

Le Dr Marc GIROUD président de SAMU de France, s'exprime

Extrait du rapport de la cour des comptes

2/ Renforcer l'utilisation des ambulanciers privés.
Le rapport souligne à cet égard- « Le dispositif aboutit ainsi à solliciter les Sdis pour des activités en marge de leurs missions et à sous-utiliser les ambulanciers privés, dont c’est la mission définie par le législateur ». (p 80)- « Dès lors qu’il est prévu que les ambulanciers privés soient les premiers appelés, le dispositif de régulation devrait s’articuler autour de cette priorité ». (p 81)