Lu dans la presse

It's so Nice!

17724569


Menaces, insultes et courriers au préfet. Le torchon brûle entre les deux acteurs de l'aide médicale d'urgence dans les AM. Au détriment des victimes?


Vous avez appelé les urgences. Ne quittez pas. Cette conversation sera enregistrée… » C'est la loi. Rien n'échappe aux grandes oreilles des services de secours azuréens. Pas plus ces mots peu amènes échangés, parfois, entre opérateurs de l'urgence médicale, que les appels de détresse qui, par centaines, aboutissent chaque jour sur le 15, le 18 ou encore le 112. Le torchon brûle entre le Samu 06 et les sapeurs-pompiers azuréens.

Un vieux contentieux oppose, il est vrai, depuis toujours les « blancs » et les « rouges ». Jusque-là rien de local, ni de personnel.

SAMU DE FRANCE CRITIQUE LA CONVENTION SIGNEE AVEC LES AMBULANCIERS PRIVES

SAMU DE FRANCE CRITIQUE LA CONVENTION SIGNEE AVEC LES AMBULANCIERS PRIVES

Le président du syndicat SAMU de France critique également la convention mise en place par le SAMU du Var avec l'association d'ambulanciers privés équipés de défibrillateurs semi-automatiques (cf dépêche APM du 4 avril).