Grève

Comme prévu les entreprises du département ont mis en œuvre le mouvement de grève décidé la semaine dernière.
Malgré que le Centre 15 varois considère les ambulanciers privés, comme quantité négligeable, notre première journée de grève a permis de démontrer le contraire.
Il est fort probable que le mouvement s'inscrive dans le temps. Une réunion de suivi en décidera ce soir.
Il y sera débattu de la forme que prendra le mouvement dans les jours qui viennent.
D’après les informations qui nous sont parvenues, il semblerait que le mouvement soit étendu à la garde ambulancière départementale et aux sorties hospitalières.
La semaine devrait se terminer par une présence massive des transporteurs sanitaires privés sous les balcons de la préfecture du Var où se tiendra le CODAMUPS, présidé par Monsieur le Préfet . 

C'est reparti pour un tour !!!!!

Un mouvement revendicatif était prévu pour le 3 juin 2013. Une réunion organisé par la délégation territoriale du Var à laquelle ont participé Monsieur PERROT directeur du CHITS , le médecin du SAMU 83 en charge de la régulation des transports sanitaires au centre hospitalier Toulonnais et les représentants des ambulanciers privés a eu lieu le Mercredi 29 mai dans les locaux de l’ARS.Lors de cette réunion diverses décisions avaient été prises par la direction du CHITS et par le médecin chef du SAMU 83.A ce jour aucun début d’action n’a été constaté par l’ensemble de la profession.

De qui se moque-t-on ?, des Ambulanciers, de l’ARS ?
Ce mouvement engagé pour une durée indéterminée ne cessera qu’après la mise en œuvre des décisions prises lors des différentes réunions.

Il serait intéressant de prévenir {tooltip}Mr GAUDIN{tooltip} Secrétaire général de la préfecture{end-tooltip} .

L'ARS a refroidi la cocotte !!

Une réunion organisé par la délégation territoriale du Var à laquelle ont participé Monsieur PERROT directeur du CHITS , le médecin du SAMU 83 en charge de la régulation des transports sanitaires au centre hospitalier Toulonnais et les représentants des ambulanciers privés a eu lieu hier Mercredi 29 mai dans les locaux de l’ARS .

Lors de cet échange la légitimité des revendications a été reconnue. Une commission va être mise en place dans les jours qui viennent pour rectifier les modalités d’engagement des moyens privés en conformité avec les textes règlementaires.

Les transporteurs sanitaires ont bien expliqué à l'ensemble des participants, que le mouvement n’était que suspendu et seul l’application sur le terrain des décisions à venir, mettrait un terme à ce mouvement revendicatif.