Les gendarmes de Saint Tropez n'aiment vraiment pas les ambulanciers privés !

Les gendarmes de Saint Tropez ne sont pas aussi sympathiques que Louis de Funès lorsqu'ils interpellent et immobilisent une ambulance privée qui se rendait toute sirène et gyrophare en action, sur demande du SAMU 83, en urgence au chevet d’un patient de 86 ans qui souffrait d’une importante détresse respiratoire.
Il a fallu toute la présence d’esprit de l’équipage qui a immédiatement informé le médecin régulateur du SAMU de la situation afin qu’il dépêche un autre moyen pour que ce brave octogénaire ne passe l’arme à gauche faute de souffle et d’oxygène.
Les gendarmes ont pu ainsi à leur aise contrôler les ambulanciers sans relever d’infraction. Vous comprendrez donc qu’en période d’inversion des normes, une infraction éventuelle au code de la route est beaucoup plus importante que la vie d’un brave retraité.
Dans l’attente d’une intervention des autorités sanitaires du département pour expliquer aux gendarmes de Saint Tropez que les ambulanciers privés ne font pas de cinéma une prévision de grève de transport sanitaire et en cours.


Voir l’article de Var matin

HONNI SOIT QUI MAL Y PANSE !

"Avoir moins mal ou ne plus avoir mal c’est possible, et c’est un droit."

L’article L.1110-5 du code de la santé publique indique:

"Toute personne a le droit de recevoir des soins visant à soulager sa douleur. Celle-ci doit être en toute circonstance prévenue, évaluée, prise en compte et traitée".
Ainsi, en l'espèce, il en va de certaines situations plus ubuesques les unes que les autres rencontrées par les ambulanciers dont celle qui suit et que nous allons vous conter.

Corruption ?


Des pratiques peu ordinaires dignes de certains états d’Afrique ou d’Amérique du sud semblent avoir été mises en place au centre hospitalier général de HYERES.
Voyant leurs confrères ambulanciers des sociétés Ambulances du P…… et Ambulances E….., alimentant de nuit les personnels du service des urgences de sacs de nourriture en provenance de Mac Donald ou de pizza King size, ils ont cherché à comprendre l’origine de cette modification des habitudes de travail dans cet hôpital.
Dans leurs investigations ils ont découvert qu’un distributeur de café SENSEO avait été mis en place gracieusement par les-dits ambulanciers et qu'une affiche apposée à côté de la cafetière précisait le nom du généreux donateur : les Ambulances du P.
Il va sans dire que cette situation est concomitante à l’augmentation des transports sanitaires confiés par le centre hospitalier de HYERES vers ces sociétés, au détriment de leurs confrères incapables d’assouvir la soif de ces agents du service public plus ripoux qu’honorables.
Cette situation prenant des allures inquiétantes dans le milieu du transport sanitaire hospitalier Hyérois, plainte va être déposée auprès de l’autorité de tutelle pour qu’une enquête soit diligentée afin de vérifier jusqu’où la gangrène touche le membre.
Il est navrant de constater que du personnel soignant hospitalier se livre à de telles bassesses et que des locataires ambulanciers privés, exploités par des négriers modernes, en arrivent à de telles extrémités pour boucler leurs fins de mois. 

Droit de réponse

Nous avons reçu des ambulances E..... un droit de réponse suite à l’article publié sur le site de l’AU83 intitulé Corruption que nous publions ci-dessous.

Les dirigeants des ambulances E…, mise en cause dans l’article publié par l’AU83 sur son site intitulé, corruption affirme n’avoir jamais livré ou fait livrer quelques cadeaux que ce soit et encore moins de pizza King size et autres  Mac Donald aux personnels du centre hospitalier général de Hyères dans le but d’obtenir des faveurs sur les transports sanitaires, au départ de ce centre hospitalier. Toutes affirmations contraires à ces propose seraient mensongères. Pour étayer ces affirmations l’entreprise tient à la disposition des autorités de tutelle ces plannings.

Par contre nous avons constaté nous aussi certains comportements anormaux au centre hospitalier général de Hyères.

La direction des Ambulance E……