Ambulanciers vous êtes en danger !!!!!

Écrit par Super Utilisateur

Le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 (PFLSS) dans son art 38 prévoit une budgétisation de la prise en charge des dépenses de transport par les établissement hospitaliers.
Des expérimentations pourront être menées par les ARS, les CPAM ou les établissement.
Vous pouvez télécharger le texte et le courrier de sensibilisation émis par la FNAP.

icon Courrier mobilisation FNAP
icon Art 38 de la PFLSS

Et un énième rapport !!!!!!!!!!

Écrit par Super Utilisateur

Un enième rapport rédigé par le sénateur De legge a été publié par le sénat.


Extrait du rapport du sénateur De legge.

c) Les ambulanciers privés
Il existe aujourd’hui environ 13 000 ambulances privées participant à
l’aide médicale urgente. Dans le cadre de l’agrément n° 1 du décret n° 87-965
du 30 novembre 1987 relatif à l’agrément des transports sanitaires terrestres,
les transporteurs sanitaires privés sont tenus de participer, dans la mesure de
leurs moyens techniques et humains, à l’aide médicale urgente et à la
permanence des soins.
Dans cette perspective, les ambulanciers ont pour mission de prendre
en charge les urgences pré-hospitalières à caractère sanitaire qui ne
nécessitent pas la présence d’un médecin.
Un tour de rôle est organisé entre les entreprises concernées de
manière à ce que, chaque jour, un ou plusieurs équipages soient mis à la
disposition du SAMU.
En principe, le SDIS ne peut pas être sollicité par le régulateur du
centre « 15 » pour un simple transport sanitaire, sauf si aucune ambulance
privée n’est disponible. Dans ce dernier cas, il y a alors « carence
ambulancière ». Cette carence donne droit à un défraiement du SDIS par
l’assurance maladie sur des bases tarifaires réglementaires.

icon Rapport Sénateur De Legge - mission des SDIS

Nouveau décret

Écrit par Super Utilisateur

Décret n° 2012-1007 du 29 août 2012 relatif à l'agrément nécessaire au transport sanitaire terrestre et à l'autorisation de mise en service de véhicules de transports sanitaires 


Lire le décret

Bienvenue à Béatrice PASQUET

Écrit par Super Utilisateur

Notre directrice de la délégation territoriale du Var de l’ARS PACA Florence AYACHE nous a quittés pour rejoindre la direction du centre hospitalier de Clermont de l’Oise. Elle abandonne entre autre à sa remplaçante Le Dr Béatrice PASQUET en provenance de la délégation territoriale des Bouches du Rhône de l’ARS PACA le dossier des référentiels qui doivent être mis en place dans tous les départements français et en particulier dans le Var. Madame Florence AYACHE a tenté sans succès de mettre en application dans notre département le référentiel portant organisation de la réponse ambulancière aux urgences pré-hospitalière. Elle s’est heurtée à une opposition farouche des responsables du SAMU 83 et de la direction du centre hospitalier qui voit d’un très mauvais œil la mise à jour de leur manipulation budgétaire.
Notre inquiétude est grande lorsqu’ on voit comment fonctionne à Marseille la participation des entreprises privées de transport sanitaire à l’organisation des urgences pré hospitalières ou le référentiel n’a même pas eu un début d’application.
Malgré tout nous souhaitons la bienvenue au Docteur Béatrice PASQUET et lui conseillons de suivre l’actualité sur www.au83.fr un univers impitoyable.

Le vol des libéllules

Écrit par Super Utilisateur

A Pignans, Manuel Valls assure la pérennité du Dragon 83

 VAR MATIN Publié le samedi 18 août 2012

Photo Frank Muller

Venu " apporter le soutien et la reconnaissance ", ce samedi matin, aux acteurs du dispositif de surveillance et de lutte contre les feux de forêts, le ministre de l’intérieur Manuel a surtout apporté une bonne nouvelle : " L’hélicoptère, dragon 83, sera bien affecté à ce département ", a-t-il précisé au pied de la Tour de guet Notre-Dame des anges à Pignans. Ce dernier a surtout assuré la volonté de pérenniser l’appareil sur le département.
Arrivé dans les airs varois, le 4 mai 2009, l’engin de type " Écureuil " était régulièrement menacé de disparition. " Une très bonne nouvelle " pour le colonel, Eric Martin, directeur du SDIS.

Commentaires "au83.fr"

 Avec Spinale Du SAMU83,L'écureuil de la gendarmerie, et le Dauphin de la Marine nationale 4 hélicos pour le département , il faudra élargir la plate forme de Sainte Musse a moins que le transport héliporté soit pas bling bling mais normal.

 

 

Bienvenue Monsieur GAUDIN.

Écrit par Super Utilisateur

Secrétaire général de la préfecture du VarPierre GAUDIN revient à TOULON en qualité de secrétaire général de la préfecture du Var. Il avait été dans les années 2002 - 2004, Directeur de cabinet du préfet du Var , Pierre DARTOUT, qui s’était fortement impliqué dans la mise en œuvre des différentes conventions dont la convention tri partite Ambulancier, SAMU, Pompier. Cette convention imaginée par les pouvoirs publics a été non sans difficulté signé par le SDIS mais jamais mise en application par le SAMU. Pierre DARTOUT avait dû affronter en plein été une grève très dure, des transporteurs sanitaires privés.  Aujourd’hui Monsieur Pierre GAUDIN pourra constater que depuis huit ans qu’il a quitté le département  rien n’a changé. Les différents rapports de la cour des comptes, les différents rapports parlementaires ne sensibilisent pas grand monde dans notre département.

Touché mais pas coulé

Écrit par Super Utilisateur

Chers Confrères, 

L'AMUF depuis Avril a considérablement fait avancer le dossier VLI :
En pièce jointe vous trouverez une rédaction du directeur régional de l' ARS PACA sur la question.
Enfin nos autorités sanitaires commencent de marquer leur propre territoire face au SIS et au ministère de l'intérieur.
Ce progrès doit en inspirer d'autres,  et croyez bien que l'AMUF va s'y employer afin de remettre l'AMU en ordre sur le territoire Français.
Bonnes vacances pour les uns,  courage pour les autres.

Dr Luc Terramorsi
Pdt ASSUM 06
Membre du CA de l'AMUF
Conseiller Ordinal CDOM 06

Tel: 0679366706
Pièce jointe : VLI de NICE

Il y a les rouges, et maintenant les oranges .. A quand les roses bonbon sucé???

Écrit par Super Utilisateur

Vendredi 3 Août 2012, un vif échange est intervenu entre l’Association de la Protection Civile toulonnaise et des représentants du Syndicat départemental des ambulanciers privés du Var. Les ambulanciers ont intercepté une ambulance de la Protection Civile des Alpes-Maritimes qui se rendait aux médiévales de La Garde. Cette ambulance siglée VSAV, en parfaite infraction avec la législation, et en particulier le code de la santé publique venant de Nice avait déjà participé aux transferts des patients du centre hospitalier Font-Pré vers le nouvel hôpital de Sainte-Musse avant qu’elle ne soit arrêtée par les autorités sanitaires varoises. Une discussion musclée s’est engagée avec les représentants de l’Association de Protection Civile déclarant être réquisitionnée par le Médecin-chef du SAMU 83 sous l’autorité de l’adjoint au maire de Toulon, Yannick Chenevard. Quinze fonctionnaires de la police municipale de La Garde sont intervenus pour éviter que les discussions s’enveniment. Rendez-vous a été pris auprès des diverses autorités pour arrêter ce type d’intervention de la Protection Civile qui peuvent opérer des postes de secours mais ne peuvent en aucun cas procéder à des transports sanitaires et encore moins avec des véhicules non agréés.

Chronique d'un jambon de PARM...

Écrit par Hellenik Spirit

Nuit du dimanche 23 au lundi 24 Septembre 2012. Appel du SAMU83 pour une garde préfectorale sur le secteur de Toulon avec pour mission d'intervenir chez une dame âgée étant agitée probablement suite à une chute ayant eu lieu quelques jours auparavant, laquelle dame refuse catégoriquement toute prise en charge vers un centre hospitalier.

Un équipage se rend donc au domicile, effectue un bilan et fait part au PARM du refus d'hospitalisation. L'équipage réintègre ses locaux lorsqu'est reçu un appel de M., PARM au SAMU83, qui ordonne aux ambulanciers d'évacuer la patiente même si cette dernière s'y oppose!

Cà se corse !...

Écrit par Hellenik Spirit

Piqûre d'insecte dans le Taravo: le Samu remet les pendules à l'heure.

 

17965954

À la fin du mois de juillet, la gestion de soins était remise en cause par le conseiller général Paul-Joseph Caitucoli et une partie de la population. Le Dr Alain Percodani, responsable pour le Sud, recadre les choses.